Vous êtes ici : Accueil > Publications/منشورات > Analyses

Debattre du Moyen Orient en évitant l'hémiplégie: les Israéliens présents aux MEDays 2010

  • PDF
  • Imprimer

Un vrai dialogue sur le  Moyen Orient nécessite d'y inclure des représentants de toutes les parties impliquées. C'est pour cette raison que le forum MEDays invitent des représentants modérés de Palestine, d'Israël, des Etats-Unis, d'Europe ou des pays arabes.

 

Saeb Erakat le chef de l'équipe de négociation de l'Autorité Palestinienne le souligna dans son intervention au forum MEDays: au fond ,tous les intervenants présents sur l'estrade à Tanger lors des séances sur le Moyen-Orient n'appartennaient qu'à un seul et même camp, celui de la paix. Et cela qu'ils soient mulmans, juifs ou chrétiens, Arabes ou Israéliens.

Les caractéristiques nationales ou religeuses ne sont pas un facteur limitant, bien au contraire, quand il s'agit de parler du processus de paix.

Dans un souci de transparence nous vous livrons ci dessous le nom des personnalités israéliennes présentes lors du forum:


Daniel Ben Simon: Membre de la Knesset, chef du groupe parlementaire du parti travailliste


1532_BAHINé à Meknes, Daniel Ben Simon a vécu 16 ans au Maroc. Il est membre du parti travailliste israélien. Le parti travaillliste fait partie de l'actuelle coalition gouvernementale mais ne soutient pas la ligne actuelle de cette coalition. Durant les échanges du forum MEDays que la société israélienne est prête à la paix et que la clef du débat était aujourd'hui la question du prix de la paix.  Il a également soutenu que l'actuel gouvernement israélien était en retard sur l'opinion publique et qu'il défendait pour l'heure seulement les intérêts d'une minorité dans le pays (les colons). 

“Le Maroc est un pays qui devrait être pris en exemple. I'y ai appris l'arabe, l'hébreu, le français à MEknès. J'étais le voisin de toutes ces communautés religieuses différentes et c'était une vie naturelle. Le Maroc est par conséquent une  terre idéale pour parler des négociations de paix"

 


Yossi Beilin: President de Beilink, société elations internationales et co- président du comité pour l'application  de l'Inititiative de Genêve.

 

1590_BAHILe Dr. Beilin a entamé une longue carrière publique dès 1984 avec sa nomination au poste de  secrétaire d'Etat rattaché au Cabinet.  Yossi Beilin a été membre du parti travailliste et de la Knesset pendant vingt ans et a occuppé de hauts postes  ministériells notamment celles de vice ministre des affaires étrangères, vice ministre des finances, ministre de l'économie et du plan, ministre  rattaché auprès du Premier ministre, ministre des affaires religieuses et ministre de la justice.

Yossi Beilin fut un des leaders en proposition sur la question du processus de paix at il est actuellement le co-président de l'initiative de Genêve, poste qu'il partage avec Yasser Abed Rabbo.


“L'initiative de Genève est la seule solution qui en quelques centaines de pages mette d'accord la majorité des Palestiniens et des Israéliens et qui scellent cet accord par la signature de leaders des deux camps".


Ahmad Al Tibi: Membre de la Knesset, secrétaire général du parti Ta'al

 

1587_BAHI

 

Ahmad Al Tibi (ou Tibi) est un Arabe israélien membre de la Knesset. Il est de ce fait un des représentants de la minorité arabe d'israël  (20% de la population). Il a été un médiateur entre l'OLP et Israël ainsi qu' un conseiller auprès des négociateus palestiniens. Le docteur Al Tibi vit à Jerusalem Est et travaille jour après jour à améliorer la vie des Palestiniens à travers son action politique.


“Vingt pour cent de la population d'Israël est composé d'Arabes israéliens qui vivaient sur cette terre avant 1948. Il y a 30 ans Avigor Lieberman (leader du parti Israel Beitenou, radical) arrivait et aujourd'hui il a plus de droits que nous. Nous sommes concitooyens mais pourtant nous ne sommes pas égaux".

 

 

Gideon Levy: Journaliste à Haaretz


1621_BAHI

Gideon Levy travaille pour le quotdien israélien de gauche Haaretz et est le rédacteur de la colonne hebdomadaire intitulé Twilight Zone qui couvre l'occupation israélienne en Cisjordanie et à Gaza depuis ces vingt dernières années. Il est également éditorialiste politique et parle essentiellement des relations entre les Israéliens et les Palestiniens. Il est un des critiques les plus durs envers le gouvernement israélien et un référent moral en Israël. Son travail lui a valu de nombreuses menaces en Israël.


“Pourquoi parle-t-on d'un rpix à payer pour la paix? Il n'y apas de prix puisque les territoires occuppés sont volés. Pour Israël ce ne sera pas un rix mais une récompense. Et Israël sera celui qui a le plus à gagner de la paix."

 

 

Bruce Maddy-Weitzman: Marcia Israel Senior chercheur au centre Moshe Dayan Center pour les études moyen orientales et africaines, Université de Tel Aviv


1619_BAHI

Le docteur Maddy-Weitzman est un chercheur israélien qui a dédié son travail au processus de paix au Moyen Orient, les Etats arabes et au Maghreb. Il a contribué au panel sur l'inittiative arabe de paix en tant qu'expert universitaire et a exposé les points fondamentaux qui font que cette initiative n'a pas pris encore en Israël ou même dans le contexte régional."


“La société civile est importante pour proouvoir la paix en Israël et dans la région. Des germes de cette émergence de la société civile peuvent observées au Maroc"

Suivez nous

A voir aussi